Un peu d’histoire

ANALYSE CULTURELLE DE L’ACTIVITE

Un peu d’histoire

histoire-judo

1860 :
Naissance de Jigoro KANO
1885 :
Après la création du judo en 1882, version modernisée des méthodes ancestrales de Jujitsu, J.KANO crée le GOKYO (GO, cinq et KYO, principe). Il s’agit d’un répertoire de 40 techniques réparties en 5 séries de 8 mouvements.
1935 :
Mikinosuke KAWAISHI arrive en France et crée la méthode KAWAISHI, qui est une classification des mouvements par famille, par numérotation. Parallèlement, il crée une progression par ceintures de couleurs.
1938 :
Décès de Jigoro KANO
1943 :
Jean de HERDT remporte le 1er championnat de France de Judo à Paris.
1950 :
Shozo AWAZU, jeune 6ème DAN Japonais arrive en France pour assister KAWAISHI. Il prend en charge l’entraînement des internationaux français.
1951 :
Création de la Fédération Internationale de Judo ( F.I.J. ), présidée par Risei KANO.
Premier championnat d’Europe à Paris.
A Toulouse, un jeune boursier japonais, Ichiro ABE, démontre un judo à base de déséquilibre et de vitesse, en utilisant la force de l’adversaire. Sa réputation gagne Paris et crée une divergence avec la méthode KAWAISHI, beaucoup plus statique dans son élaboration.
1956 :
Premier championnat du monde à Tokyo.
Bernard PARISET et Henri COURTINE sont les deux français qui se partagent le titre de champion national à tour de rôle. Lors de ce premier mondial, Henri COURTINE est demi-finaliste et NATSUI est le premier champion du monde.
1964 :
Le judo masculin est en démonstration aux Jeux Olympiques de Tokyo. Quatre épreuves sont définies : -68kg; -80kg; +80kg; open. L’histoire de ces jeux est marquée par le colossal hollandais Anton GEESINK , qui humilie Akio KAMINAGA en l’immobilisant ; il prive ainsi le japon d’une quatrième médaille d’or et décomplexe toute l’Europe quant à la domination japonaise.
1972 :
Le judo masculin est au programme officiel des J.O. de Munich avec 6 catégories : -63kg; -70kg; -80kg; -93kg; +93kg. Jean Jacques MOUNIER, Jean Paul COCHE et Jean Claude BRONDANI terminent 3ème de leur catégorie.
1975 :
Premier championnat d’Europe féminin.
Jean-Luc ROUGE devient le premier champion du Monde français à Vienne (Autriche)
1979 :
A Paris, Thierry REY devient champion du Monde.
1980 :
Premier championnat du monde féminin à New-York ; Jocelyne TRIADOU devient la première championne du Monde française.
A Moscou, Thierry REY et Angelo PARISI deviennent les premiers champions Olympiques du judo français.
1981:
A Maastricht (Pays-Bas), Bernard TCHOULLOUYAN est sacré champion du Monde.
1982 :
Lors des championnats du Monde à Paris, Béatrice RODRIGUEZ, Martine ROTTIER, Brigitte DEYDIER et Natalina LUPINO sont sacrées championnes du Monde.
1984 :
A Vienne (Autriche), Brigitte DEYDIER obtient un second titre mondial.
1986 :
A Maastricht (Pays-Bas), Dominique BRUN devient championne du Monde ; Brigitte DEYDIER obtient un troisième titre planétaire.
1987 :
A Essen (Allemagne), à l’occasion de l’unification des championnats masculins et féminins, Fabien CANU et Cathy ARNAUD deviennent champions du Monde.
1988 :
Le judo féminin entre en démonstration aux J.O. de Séoul (Corée du Sud)
1989 :
A Belgrade (Serbie), Cathy FLEURY devient championne du Monde ; Fabien CANU et Cathy ARNAUD obtiennent un second titre mondial.
1991 :
A Barcelone (Espagne), Cécile NOWAK et Stéphane TRAINEAU deviennent champions du Monde
1992 :
Le judo féminin est au programme officiel des JO de Barcelone. Cathy FLEURY et Cécile NOWAK sont les premières championnes olympiques françaises.
1993 :
A Hamilton (Canada), David DOUILLET devient champion du Monde
1995 :
A Chiba  (Japon), Marie-Claire RESTOUX devient championne du Monde ; David DOUILLET entre dans la l’histoire en s’imposant en lourds et en Toutes-catégories lors du même championnat.
1996 :
Marie-Claire RESTOUX et David DOUILLET deviennent champions olympiques à Atlanta. Djamel BOURAS les rejoint au palmarès à l’issue d’un combat épique face au légendaire Toshihiko KOGA.
1999 :
A Birmingham (Grande-Bretagne), Larbi BENBOUDAOUD est sacré champion du Monde.
2000 :
A Sydney (Australie), David DOUILLET devient le premier judoka français à obtenir un second titre olympique ; chez les féminines, Séverine VANDENHENDE est sacrée championne olympique.
2001 :
A Münich (Allemagne), Frédéric DEMONTFAUCON est sacré champion du Monde.
2005 :
Jean-Luc ROUGE est élu président de la FFJDA
Lucie DECOSSE est sacrée championne du Monde au Caire (Egypte)
2007 :
A Rio de Janeiro (Brésil), Teddy RINER et Gévrise EMANE sont sacrés champions du Monde.
2011 :
A Paris, Audrey TCHEUMEO devient championne du Monde.  Gévrise EMANE obtient un second titre, Lucie DECOSSE un troisième, Teddy Riner son cinquième.
2012 :
Aux Jeux de Londres (Angleterre), Lucie DECOSSE et Teddy RINER deviennent champions Olympiques
2013 :
A Rio de Janeiro (Brésil), Loïc PIETRI devient champion du Monde ; Teddy RINER obtient un sixième titre.
2014 :
A Chelyabinsk (Russie), Clarisse AGBEGNENOU devient championne du Monde et Teddy Riner devient septuple champion du Monde.
2015 :
A Astana (Kazakhstan), Teddy Riner décroche un huitième titre mondial.
2016 :
Aux Jeux de Rio, Emilie ANDEOL devient championne olympique. Teddy RINER accroche un second titre et entre la sphère des meilleurs combattants de l’histoire avec ses quatre titres européens et ses huit titres mondiaux.
2017 :
A Budapest (Hongrie), Clarisse AGBEGNENOU est à nouveau championne du Monde ; Teddy RINER obtient un neuvième titre planétaire. Par ailleurs, il obtient sa dixième couronne à l’occasion des championnats du Monde Toutes-Catégories disputés un mois plus tard à Marrakech (Maroc).
2018 :
Clarisse AGBEGNENOU devient triple championne du Monde.

 

 

 


 

Un peu d’histoire

La culture Judo

– Les principes du Judo
– Les valeurs véhiculées
– Le lieu de pratique et les symboles

Les règles d’arbitrage

– L’évaluation des techniques
– Les pénalités
– L’avantage décisif
– Les temps de combat par catégorie d’âge
– En guise de conclusion

Analyse de ses ressources

– Définition de l’activité
– Les ressources sollicitées
– Les méthodes d’entraînement

– Les différents Katas
– Qu’est-ce qu’un système d’attaque ?
– Comment définir son système d’attaque ?

Gérer ses efforts, son hygiène de vie, connaître les conduites à risque

–  La gestion de son entraînement
–  La notion de récupération
–  L’alimentation du sportif
–  Les dérives du sport de compétition

grille-eval