Championnats de France Seniors 2ème division par équipes

Ca n’a pas suffi…

L’épreuve nationale par équipes a eu lieu Samedi 4 Janvier et nous a proposé un plateau très hétérogène mais bien copieux au regard de la belle dizaine d’équipes qui pouvait prétendre voler la vedette au favori désigné, le FLAM 91. Dans cette cohorte de 39 formations engagées, l’ASSM réalise trois combats pour un seul succès.

Ca ne passe pas si loin

Lors du tour préliminaire, notre club est opposé à l’équipe du Raincy-Villemonble et se comporte à merveille en s’imposant par 4 victoires à 1. Armés de cette confiance emmagasinée, nos garçons abordent un tour crucial face à l’AM Saint-Gratien dans l’optique d’une qualification directe en 1ère division. Les franciliens démarrent d’ailleurs très fort en l’emportant en -90kg et en lourds, et s’assurent d’ores et déjà une avance confortable. Boris GONDY, excellent toute la journée, ramène un point dans l’escarcelle de Saint-Médard, mais Julien BRETOU, exemplaire de ténacité même à ce niveau, doit s’incliner et concède le point décisif face à Anthony HAZARD, médaillé national 2ème division à l’automne. Pour l’honneur, Igor SOUCAT rééquilibre la rencontre (3-2), au terme d’un combat très bien géré.

Les regrets de la deuxième chance

A l’issue des premiers tours, les équipes qui n’accèdent pas en huitième de finale se rencontrent dans un tableau de qualification à élimination directe, où le gain de cette épreuve devient à nouveau l’enjeu d’une montée en 1ère division. Notre équipe, opposée cette fois-ci au JC Hem (Nord), démarre sur le même schéma que le rencontre précédente et se retrouve logiquement menée deux victoires à rien. Boris GONDY se montre à nouveau irrésistible pour décrocher le point, tandis que Julien BRETOU redonne de l’espoir au clan de Saint-Médard en arrachant une belle victoire par Ippon dans les dernières secondes. Néanmoins, Kévin VIDALENS marquera le pas au cours d’un combat qui semblait à sa portée et ne parviendra pas à faire pencher la balance de notre côté.

On retiendra malgré tout que ce groupe s’est montré à la hauteur de l’événement sans jamais démériter, et que l’état d’esprit qui règne entre ces valeureux combattants laisse présager de belles performances à venir. Un coup de chapeau également à l’équipe girondine de Floirac qui a su tirer son épingle du jeu et gagne son billet pour l’élite au cœur d’un championnat où il s’est révélé très compliqué d’accéder aux sept premières places.

Le tableau :

http://www.alljudo.net/PDF_frame.php?pdf=uploadDocument%2F2013-france-2D-equipes-M.pdf

 

1 Comment

  1. Julien dit :

    Merci et bravo les gars pour ces bons moments passés malgré la défaite.
    Ramenez nous a Paris l an prochain, pour la qualif et pour la soirée…..

Laisser un commentaire